Trouvez un forfait pas cher

Comparez les prix et trouvez un forfait mobile pas cher à partir de 2€/mois et même gratuit pour les offres de forfaits avec Box Internet

Mis à jour le 21 septembre 2021
Les moins chers ×
Réseau
Options
0 Mo
0 Mo 5 Go 50 Go 200 Go
Estimer ma consommation →
1
2 /mois
2 h SMS illimités et 50 Mo d’internet

50 Mo d’internet en Europe

Forfait à 0 €/mois pour les abonnés à une Freebox

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
2
1 €50 /mois
10 min 12 SMS et 0 Mo d’internet

facturation au compteur, minimum 1€50
appels=0,09€/mn SMS=0,05€ MMS=0,30€ Internet=0,05€/Mo

Utilise le réseau SFR

Carte SIM : 5 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
3
3 €99
1 €99 /mois
Pendant 6 mois
2 h SMS illimités et 200 Mo d’internet

Promo jusqu’au 28 septembre

200 Mo d’internet en Europe

Utilise le réseau SFR

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
5 /mois
5 Go

Promo jusqu’au 22 septembre

Appels, SMS et MMS illimités
6 Go d’internet en Europe

Utilise le réseau SFR

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
7 €99
1 €99 /mois
Pendant 12 mois
5 Go

Promo jusqu’au 23 septembre

Appels, SMS et MMS illimités
5 Go d’internet en Europe

Utilise le réseau Bouygues Telecom

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
4 €99 /mois
5 Go

Promo jusqu’au 22 septembre

Appels, SMS et MMS illimités
5 Go d’internet en Europe

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
1 €90 /mois
2 h SMS illimités et 1 Go d’internet

1 Go d’internet en Europe

Utilise le réseau SFR

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
4 €99 /mois
2 h SMS illimités et 100 Mo d’internet

100 Mo d’internet en Europe

Forfait bloquable

Utilise le réseau Orange

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
4 €99 /mois
2 h SMS illimités et 100 Mo d’internet

100 Mo d’internet en Europe

Option forfait bloqué à 3 €/mois

Utilise le réseau SFR

Carte SIM : 10 €

Forfait sans engagement Voir l’offre
9/79 forfaits affichés

La France, une concurrence sans relâche sur les forfaits téléphoniques depuis 2012

La France est l’un des pays qui propose des forfaits mobiles les moins chers d’Europe. Cela est en partie dû à Free Mobile qui est depuis 2012 le quatrième opérateur créant une nouvelle dynamique sur le marché. On se souvient du lancement de son emblématique Forfait 2 euros, un coup de tonnerre dans un contexte où il fallait alors débourser pas moins de 10 euros par mois pour le même type de forfait.

Depuis, les quatre opérateurs français (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free), ainsi que les MVNOs opérateurs virtuels (La Poste Mobile, Prixtel, Coriolis…) se livrent une concurrence sans relâche pour essayer de capter de nouveaux clients en mettant en avant des forfaits pas chers.

Comment choisir votre forfait pas cher et l’utiliser

Si vous avez un usage restreint

  • Ligne utilisée essentiellement pour rester joignable
  • Ligne utilisée pour avoir un numéro de mobile différent de son numéro principal, et qui peut être communiqué : petite annonce…
  • Ligne pour des dispositifs automatiques émettant des alertes (par SMS par exemple) : alarmes, envoi des coordonnées de géolocalisation…

Attention avec les forfaits avec quelques dizaines ou centaines de Mo d’Internet, car naviguer sur le web peut rapidement vous faire dépasser le quota disponible.

La meilleure solution sur ces forfaits reste de désactiver la data au niveau des paramètres du Smartphone pour éviter les surprises et donc de limiter à un usage voix et SMS uniquement.

Si vous avez un usage plus régulier

Vous pourrez vous orienter vers un forfait pas cher en promotion. Ces forfaits proposent suffisamment d’Internet pour un usage quotidien. Mais il ne faudra pas oublier que quelques mois plus tard le prix du forfait va augmenter et qu’on ne pourra pas bénéficier d’une nouvelle promotion en restant chez ce même opérateur.

L’un des techniques qu’emploient certains utilisateurs pour bénéficier d’un forfait pas cher toute l’année est de « sauter » de promotions en promotions. Il faut impérativement choisir des forfaits sans engagement pour avoir la liberté de changer quand vous le souhaitez. Le dispositif de portabilité du numéro de téléphonique est simple puisqu’il suffit de fournir son numéro de RIO lors de la souscription chez le nouvel opérateur proposant une nouvelle promotion. Il ne faut en revanche pas oublier que vous devrez vous acquitter du prix de la SIM à chaque changement d’opérateur — généralement 10€.

À voir aussi Les promotions du moment

Si vous vous êtes laissé séduire par un forfait pas cher intégrant un Smartphone packagé, vous aurez bien moins de souplesse, puisque vous serez probablement engagé avec l’opérateur pour 2 ans aux conditions de prix qu’il a fixé après la période de prix en promotion. Si vous souhaitez tout de même changer d’offre, il reste une échappatoire permise par la Loi Châtel. Celle-ci indique que pour un engagement supérieur à un an, vous pourrez partir au bout de 12 mois en vous acquittant de 25% des sommes restant dues jusqu’à la fin de votre engagement.

Le forfait bloqué une alternative pour certains cas

C’est peut-être la solution quand vous voulez un forfait pas cher pour des usages restreints, sans risque de dépassement en hors-forfait ;

À voir aussi Le comparateur de forfaits bloqués

Proposer des prix pas chers, comment font les opérateurs ?

Être opérateur de téléphonie suppose de lourds investissements, et des dépenses récurrentes importantes pour faire fonctionner et entretenir les infrastructures (antennes relais, fibre…). Aucune autre société privée ni aucun organisme public n’investit actuellement autant que les opérateurs Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free.

Paradoxalement les opérateurs français sont aussi parmi les sociétés les plus taxés par l’Etat avec des impôts qui leur sont spécifiques comme la « taxe Copé » (0,9% du Chiffre d’affaires) mise en place pour financer l’audiovisuel mais qui depuis 2019 va directement au budget de l’Etat. (Cela doit rappeler aux plus anciens le vignette automobile créé en 1956 pour alimenter un fonds de solidarité pour les personnes âgées, mais qui 3 ans, plus tard, était versée directement dans les caisses de l’Etat).

Un opérateur téléphonique ne peut pas fonctionner uniquement avec des forfaits pas chers. Les forfaits pas chers sont donc des prix d’appels pour que l’opérateur recrute des clients et qu’il puisse ensuite essayer de les amener vers de forfaits avec de meilleures marges.

Trois approches sont donc utilisées commercialement :

  • Proposer un forfait pas cher, mais avec peu de services (peu d’heures d’appels, et très peu de data Internet) et des risques de débordement en hors-forfait couteux.
  • Proposer un forfait pas cher durant la période de promotion (6 mois ou 1 an), et qui augmente assez fortement après cette période
  • Proposer un forfait pas cher associé avec un téléphone, pendant quelques mois de promotion, et qui augmente ensuite, le tout associé à un engagement de 24 mois.

Dans le cas d’une promotion, le consommateur est normalement au courant que son prix augmentera à partir d’un moment. Mais même s’il ne s’agit pas d’une promotion il faut savoir que l’opérateur a légalement le droit d’augmenter ses tarifs quand bon lui semble. La notion de “prix garantie à vie” n’existe pas, même si certaines phrases de la communication commerciale le suggèrent.